Le français est indispensable pour la vie en société.
Une lettre de motivation sans fautes, composée de phrases recherchées, se démarquera des autres. C’est pourquoi chaque élève doit savoir en appliquer les règles. La grammaire constitue souvent une discipline peu attrayante.

Il est pourtant possible de rendre les choses intéressantes en déclenchant chez les élèves une curiosité pour celle-ci. Par exemple, faire faire une dictée, leur demander de se relire, puis les faire travailler en groupe afin qu’ensemble ils trouvent les règles de grammaire appropriées à la correction.

Le travail de groupe permet aussi d’éviter la hantise individuelle de la dictée. Il est possible de mettre en place une discussion :
« Pourquoi les mots « mon, ma, mes » sont-t-ils appelés « possessifs » ? »

Cela poussera la classe à aider l’enseignant à résoudre un problème posé, car c’est bien le soucis de la grammaire : elle est perçue comme une complication inutile, des questions qui n’ont pas lieu d’être, sur des éléments utilisés par tous dans la langue courante.

Ces complications, il faut donc les contourner et donner envie aux élèves de répondre à une véritable question.

Print Friendly, PDF & Email
0

Articles qui pourraient vous intéresser

King Talent Academy, une aventure humaine.
Les premières pièces du R2D2 s’assemblent
La philosophie au lycée