Ça y est ! Les premiers résultats du baccalauréat sont tombés comme ceux des oraux de rattrapage.  L’année scolaire est terminée.  Mais au fait : pourquoi passe-t-on le « bac » ? Contrairement à ce qu’on enseigne souvent, le baccalauréat n’est pas une création de Napoléon Ier, qui a seulement repris au début du XIXe siècle une appellation déjà existante dans les universités au Moyen-Âge. Le bachelier était celui qui aspirait à la « maîtrise », c’est à dire à maîtriser une discipline (il s’agit aujourd’hui du « master »). Ces grades universitaires existent toujours et ont été uniformisés en Europe. Ainsi, le baccalauréat, bien que passé à la fin du lycée, est décerné par l’université et donne le grade de « bachelier », première étape du système dit « LMD » : trois diplômes appelés « Licence » (3 ans d’études supérieures), « Master » (5 ans) et « Doctorat » (8 ans et plus). Ainsi, le baccalauréat marque davantage le début des études supérieures que la fin du lycée !
Print Friendly, PDF & Email
0

Articles qui pourraient vous intéresser

Faut-il faire réviser votre enfant pendant les vacances ?
Les rattrapages du bac, comment s’y préparer ?
On recrute de nouveaux enseignants pour la rentrée